Derm-02Eczéma de contact aux cosmétiques : intérêt d’une batterie cosmétique ?

Dermatologie
F. Brault 1, ,*A. Barbaud 2, C. Poreaux 1, J.L. Schmutz 1, J. Waton 1.
1CHU - Nancy (France), 2APHP - Paris (France)

*Auteur(s) correspondant(s).
Adresse email : b_fanny_511@hotmail.com (F.Brault)
Introduction

L'eczéma de contact aux cosmétiques est fréquent. Le but de notre étude était d'évaluer l'utilité d'une batterie cosmétique pour le diagnostic de l'eczéma de contact aux cosmétiques.


Méthodes

il s'agissait d'une étude rétrospective réalisée dans le département d'allergologie du CHU de Nancy entre janvier 2010 et juin 2016. Tous les patients ayant bénéficiés de patch tests pour la batterie cosmétique ont été inclus. Les patients pour lesquels les données étaient incomplètes ou pour lesquels le diagnostic retenu n'était pas un eczéma de contact ont été exclus. Tous les patients ont également bénéficié de la batterie standard Européenne, ainsi que de tests avec leur produit cosmétique lorsque cela était possible.


Résultats

Au total 414 patiet ont été inclus. Les données cliniques étaient manquantes pour 20 patients et le diagnostic retenu n'etait pas celui d'un eczéma de contact chez 41 patients. Le diagnostic d'eczéma de contact aux cosmétiques était confirmé dans 151/353 (43%) cas par un patch test positif. Cent deux patients étaient sensibilisés pour au moins un allergène de la batterie cosmétique. Dans 31/353 (9%) cas le patient était sensibilisé à son produit cosmétique sans autre test de la batterie standard ni cosmétique positif. Le diagnostic d'eczéma de contact était confirmé par les patchs de la batterie standard dans 51/353 (14%) cas et par la batterie cosmétique dans 39/353 (11%) cas.


Discussion

Conclusion

Tester les produits cosmétiques des patients est facile à réaliser et permet de  confirmer le diagnostic dans 9% des cas. La batterie Européenne est également utile pour le diagnostic mais insuffisante. une batterie cosmétique est  donc utile combinée aux autres tests pour optimiser le diagnostic d'eczéma de contact aux cosmétiques.


Bibliographie