Médi-01hypersensibilité immédiate aux antibiotiques: développement d'un score de dépistage diagnostique pour l'allergie

Médicaments
A. Fleurentin 1, ,*M. Rabilloud 1, S. Fernandez 1, F. Hacard 1, J.F. Nicolas 1, F. Berard 1, A. Nosbaum 1.
Service d’Immunologie et Allergologie Clinique, Centre Hospitalier Lyon-Sud, hospices civils de lyon - Lyon Sud (France)

*Auteur(s) correspondant(s).
Adresse email : aurelie.fleurentin@gmail.com (A.Fleurentin)
Introduction

L’hypersensibilité immédiate (HSI) aux antibiotiques est fréquente, de nature allergique (HSIA) ou non (HSINA). Son diagnostic repose sur un interrogatoire précis et des tests allergologiques en milieu hospitalier. Or l’accès à ces explorations est restreint. Afin d’améliorer le parcours des patients ayant une HSI aux antibiotiques, nous postulons que la nature des HSI peut être suspectée dès l’interrogatoire grâce à un score clinique simple et sensible.


Méthodes

Etablir un score de dépistage pour différencier dès l’interrogatoire les HSIA des HSINA.

Les données d’interrogatoire de 877 patients HSI ont été comparées aux résultats des tests allergologiques. Les données les plus sensibles ont été déterminées. Deux scores de dépistage ont ensuite été élaborés en associant ces données, pour obtenir la meilleure valeur prédictive négative (VPN).


Résultats

Les données « délai d’apparition des symptômes < 60min », « grade de sévérité ≥ 2 » et « durée des symptômes < 24h » étaient les plus sensibles pour le diagnostic d’HSIA, respectivement à 94.1%, IC95% [90.7-96.3], 84%, IC95% [79.1-87.8] et 91.8%, IC95% [87.9-94.5]. La sensibilité du score combinant ces trois données était de 97.7%, 95%IC [95.2-99.0]. Celui du score combinant les deux premières données était de 97.1%, IC95% [94.3-98.5] avec respectivement une VPN identique pour les deux scores allant de 99.3 à 99.7%, selon la prévalence de l’HSI dans la population de 5 à 10%. En revanche, les valeurs prédictives positives du score 2 étaient plus élevées.


Discussion

Conclusion

Le score 2, appelé IHSCOR associant les deux critères cliniques simples, permet de suspecter dès l’interrogatoire la nature d’une HSI aux antibiotiques. Un IHSCOR nul caractérisé par une réaction d’HSI survenant plus d’une heure après la première prise et de grade de sévérité à 1, avait 99.3% à 99.7% de probabilité d’avoir une HSINA à cet antibiotique. Après calcul, sur 1000 HSI à un antibiotique, 439 à 462 patients auraient un HISCOR nul, soit une forte probabilité d’avoir une HSINA, selon une prévalence d’HSI estimée de 5 à 10%. Cet outil a pour ambition de faciliter l’orientation des patients vers la structure médicale adaptée.


Bibliographie