mardi, mardi 21 avril 2015
Cours de perfectionnement CP1 13h30 > 18h00 Cours de perfectionnement du JEAMA Salle 342 B
  • Modérateurs : P. Pascal Demoly (Montpellier), N. Nhân Pham-Thi (Paris)
13h30 Les allergies alimentaires aux laits 15h30 Pause 16h00 Les allergies médicamenteuses de l'enfant
mercredi mercredi 22 avril 2015
Session plénière M0 08h30 > 09h00 Ouverture du congrès Amphithéâtre Bordeaux
  • Orateurs : J-P. Jean-Pol Dumur (Aix-en-Provence), A. Antoine Magnan (Nantes)
Atelier M-At2 09h00 > 12h30 Le blé dans tous ses états Salle 311-2
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Lister 4 composants du blé potentiellement pourvoyeurs de réaction clinique, IgE médiée ou non
2. Citer 4 réactions cliniques IgE médiées ou non, au blé
3. Etablir un arbre diagnostic décisionnel pour ces 4 réactions cliniques, IgE médiées ou non, au blé

  • Animateur-Organisateur : A. Alexandra Blanc (Aix-en-Provence)
  • Expert-ANAFORCAL : E. Etienne Beaudouin (Epinal)
  • Expert-Hospitalier : R. Raffaella Dainese-Plichon (Nice)
  • Rapporteur : I. Isabelle Sullerot (Sens)
Le blé dans tous ses états Voir détails
Atelier M-At3 09h00 > 12h30 Allergies croisées inhabituelles : comment les suspecter et les explorer ? Salle 313
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer 4 allergies croisées inhabituelles
2. Citer 3 éléments de l’interrogatoire permettant se suspecter une allergie croisée inhabituelle
3. Enumérer les examens biologiques permettant de faire le diagnostic d’une allergie croisée inhabituelle

  • Animateur-Organisateur : M. Marème Chauvin-Diallo (Dakar)
  • Expert-ANAFORCAL : L. Laurence Guilloux (Lyon)
  • Expert-Hospitalier : J-M. Jeanne-Marie Perotin-Collard (Reims)
  • Rapporteur : N. Nathalie Bonardel-Lassartesse (Avignon)
Allergies croisées inhabituelles : comment les suspecter et les explorer ? Voir détails
Atelier M-At4 09h00 > 12h30 Bonnes pratiques des tests cutanés en allergologie (prick, IDR, patchs) Salle 330-1
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Réaliser un prick-test selon les règles de bonne pratique
2. Réaliser une IDR selon les règles de bonne pratique
3. Réaliser un patch-test selon les règles de bonne pratique

  • Animateur-Organisateur : M. Martial Ouedraogo (Ouagadougou)
  • Expert-ANAFORCAL : M. Maxime Hosotte (Nancy)
  • Expert-Hospitalier : C. Claire Poreaux (Nancy)
  • Rapporteur : O. Omar Laraqui-Houssini (Casablanca)
Bonnes pratiques des tests cutanés en allergologie (prick, IDR, patchs) Voir détails
Atelier M-At1 09h00 > 12h30 EFR (enfant, adulte) initiation Salle 332-3
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer les principales indications d'une EFR
2. Lister les principales conditions de bonne réalisation d'une spirométrie
3. Enumérer les paramètres ventilatoires mesurables
4. Décrire les troubles ventilatoires observés à la spirométrie

  • Animateur-Organisateur : Y. Yacouba Toloba (Bamako)
  • Expert : R. Ridha Charfi (Marsa)
EFR (enfant, adulte) initiation
Atelier M-At5 09h00 > 12h30 Induction de tolérance alimentaire chez l'enfant en pratique de ville Salle 334
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Lister les critères permettant de retenir l’indication d'une induction de tolérance alimentaire chez l’enfant en pratique de ville
2. Décrire les modalités de la mise en place d’une induction de tolérance
3. Décrire les modalités du suivi du protocole de tolérance (progression des doses, maintien de la tolérance orale)
4. Rédiger une fiche de recommandations (plan d’action) à remettre aux parents sur les modalités du protocole de tolérance

  • Animateur-Organisateur : S. Said Ettair (Rabat)
  • Expert-ANAFORCAL : A. Anne Broue-Chabbert (Toulouse)
  • Expert-Hospitalier : S. Sophie Jarlot (Nancy)
  • Rapporteur : K. Karim Radoui (Oran)
Induction de tolérance alimentaire chez l'enfant en pratique de ville Voir détails
Atelier M-At6 09h00 > 12h30 Tests cutanés et épicutanés aux aliments natifs Salle 336-7
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Décrire les différentes méthodes de réalisation des tests cutanés et épicutanés avec les aliments natifs
2. Interpréter les tests
3. Détailler les durées de conservation des aliments et leur coction en rapport avec leur pouvoir de réactivité cutanée
4. Citer 3 facteurs de risque et précautions à prendre lors de la réalisation de tests cutanés et épicutanés avec les aliments natifs

  • Animateur-Organisateur : M. Montserrat Agell-Perello (Hyères)
  • Expert-ANAFORCAL : V. Valérie Liabeuf (Marseille)
  • Expert-Hospitalier : M. Marion Gouitaa (Marseille)
  • Rapporteur : D. Djoumouai Belaid (Batna)
Tests cutanés et épicutanés aux aliments natifs Voir détails
Pause 10h30 > 11h00 Pause
Conf 10h30 > 12h00 Conférence de Presse Salle 341
Session plénière M8 11h00 > 12h30 Accoutumance aux médicaments. Principes et mécanismes Amphithéâtre Havane
L’accoutumance aux médicaments [encore appelée induction de tolérance ou désensibilisation (desensitization en anglais)] consiste à administrer des médicaments à des patients qui ont présenté auparavant des réactions d’hypersensibilité. Ces protocoles sont très efficaces en particulier pour les accidents allergiques IgE et sont indiqués pour les médicaments pour lesquels les médecins ne disposent que de peu de solution de remplacement (chimiothérapie, immunobiologiques, anti-tuberculeux, bétalactamines anti-staphylocoques). Les progrès des connaissances montrent que les mécanismes de l’accoutumance aux médicaments sont similaires à ceux de l’immunothérapie allergénique (ITA) et impliquent l’immunité humorale et cellulaire et en particulier les LT régulateurs et la production de cytokines immunosuppressives.
  • Modérateurs : E. Elena Bradatan (Namur), P. Pascal Demoly (Montpellier), J-P. Jean-Pierre Jacquier (Chambéry)
11h00 INT21 Principes et mécanismes > J-F. Jean-François Nicolas (Lyon) 11h30 INT22 Accoutumance aux antibiotiques > C. Cyrille Hoarau (Tours) 12h00 INT23 Accoutumance aux chimiothérapies et aux biothérapies > J. Julie Waton (Nancy)
Session plénière M6 11h00 > 12h30 Les acariens Salle 342 AB
Première cause d'allergie respiratoire, fort pourvoyeur d'asthme, l'acarien a plus d'un tour dans son sac. Vous le verrez transporteur d'allergènes, avant de découvrir les différentes formes symptomatiques, parfois inattendues, de cette allergie. Le point sera fait enfin sur les différentes stratégies thérapeutiques disponibles, sur la place respective de l'éviction, de la désensibilisation, des mesures symptomatiques.
  • Modérateurs : J. James Le Sellin (Angers), G. Gabrielle Pauli (Strasbourg), E. Emmanuelle Schneider (Wavre)
11h00 INT15 L’acarien transporteur d’allergènes Voir détails > G. Gabriel Reboux (Besançon) 11h30 INT16 L’acarien et les allergies Voir détails > A-B. André-Bernard Tonnel (Lille) 12h00 INT17 L’acarien : quelles stratégies thérapeutiques ? Voir détails > F. François Lavaud (Reims)
Session plénière M9 11h00 > 12h30 Communications orales (1) Salle 351
MEDICAMENTS

Communication longue :
> Chocs anaphylactiques aux glucocorticoïdes : rôle de l'hémisuccinate ? > P. Pralong (Grenoble) - Résumé n°Médi-1

Communications courtes :
> IgE anti-infliximab et tests cutanés dans les hypersensibilités immédiates à l’infliximab au cours des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin > E. Fréling (Nancy) - Résumé n°Médi-2
> Influence des modifications de concentration des médicaments au cours des intradermoréactions sur la sensibilité des tests retardés > A. Barbaud (Nancy) - Résumé n°Médi-3
> Les IgE spécifiques contre graine de pavot et morphine ne sont pas fiables dans le diagnostique d’une allergie aux opiacés > D. Ebo (Anvers) - Résumé n°Médi-4
> Hypersensibilités immédiates au cours des chimiothérapies : intérêt des inductions de tolérance > F. Brault (Nancy) - Résumé n°Médi-5
> Détermination du coût direct lié à la préparation des flacons d'IDR par la pharmacie > V. Chum (Vandœuvre-Lès- Nancy) - Résumé n°Médi-6
> Evaluation d'un protocle de réintroduction médicamenteuse chez l'enfant > A. Baron (Nantes) - Résumé n°Médi-7
> Choriorétinite séreuse centrale secondaire à une corticothérapie inhalée par béclométasone à propos d'un cas > M. Russier (Tours) - Résumé n°Médi-8
> Eczéma inaugural de la personne âgée associé à la prise d’inhibiteurs calciques > O. Noel (Lyon) - Résumé n°Médi-9

AUTRES

Communication courte :
> Uvulite vibratoire mimant un angioedème : à propos de 5 cas > X. Van Der Brempt (Bouge) - Résumé n°Aut-1

  • Modérateurs : N. Nacéra Benammar-Bouayed (Tlemcen), G. Gilles Devouassoux (Lyon), F. François Wessel (Nantes)
Médi-1 Chocs anaphylactiques aux glucocorticoïdes : rôle de l'hémisuccinate? Médi-2 IgE anti-infliximab et tests cutanés dans les hypersensibilités immédiates à l’infliximab au cours des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin Médi-3 Influence des modifications de concentration des médicaments au cours des intradermoréactions sur la sensibilité des tests retardés Médi-4 Les IgE spécifiques contre graine de pavot et morphine ne sont pas fiables dans le diagnostique d’une allergie aux opiacés Médi-5 Hypersensibilités immédiates au cours des chimiothérapies : intérêt des inductions de tolérance Médi-6 Détermination du coût direct lié à la préparation des flacons d'IDR par la pharmacie Médi-7 Evaluation d'un protocle de réintroduction médicamenteuse chez l'enfant Médi-8 Choriorétinite séreuse centrale secondaire à une corticothérapie inhalée par béclométasone à propos d'un cas Médi-9 Eczéma inaugural de la personne âgée associé à la prise d’inhibiteurs calciques Médi-1 Chocs anaphylactiques aux glucocorticoïdes : rôle de l'hémisuccinate? Aut-1 Uvulite vibratoire mimant un angioedème : à propos de 5 cas
Session plénière M11 14h30 > 16h00 Actualités en Allergologie (1) Amphithéâtre Havane
Cette première session d’actualités se propose de rapporter les découvertes les plus récentes dans le domaine des allergies ORL, des allergies professionnelles et de faire un point d’actualité sur les nouvelles thérapeutiques en Allergologie dont la connaissance est nécessaire en pratique clinique.
  • Modérateurs : M. Montserrat Agell-Perello (Hyères), C. Catherine Neukirch (Paris), O. Oméga Raharison (Antananarivo)
14h30 INT27 ORL Voir détails > J. Justin Michel (Marseille) 15h00 INT28 Thérapeutiques Voir détails > J-M. Jeanne-Marie Perotin-Collard (Reims) 15h30 INT29 Allergie professionnelle Voir détails > M-T. Marie-Thérèse Le Cam (Créteil)
Session plénière M14 14h30 > 16h00 Actualités francophones Salle 342 AB
Pour répondre à la participation toujours plus importante des allergologues en provenance des pays francophones, la session d'actualités francophones a été créée et ce afin de mettre en valeur des travaux et des conférenciers de l’espace francophone et de favoriser la coopération scientifique.
Cette année, l'évaluation du contrôle de l’asthme au Maghreb et en Afrique sub-saharienne sera présentée pour l'enfant puis pour l'adulte. la sensibilisation aux acariens dans le Maghreb et l'Afrique sub-saharienne sera présentée.
Comme chaque année, la troisième communication aura pour but de mettre en valeur 3 auteurs francophones ayant présenté au CFA des posters innovants.

  • Modérateurs : B. Bruno Girodet (Bron), F. Fatma Tritar (Tunis), D. Daniel Vervloet (Marseille)
14h30 INT33 Evaluation du contrôle de l’asthme de l’enfant : étude prospective au Maghreb et en Afrique sub-saharienne Voir détails > C. Chafiq Mahraoui (Rabat) 15h00 Evaluation du contrôle de l’asthme de l’adulte : étude prospective au Maghreb et en Afrique sub-saharienne > R. Rachid Abdellaziz (Alger) 15h30 Communications orales sélectionnées
Session plénière M12 14h30 > 16h00 Communications orales (2) Salle 351
ALLERGENES

Communications longues :
> Outils biologiques dans la pollinose aux Cupressaceae: extraits ou allergène, lequel choisir ? > C. Klingebiel (Marseille)- Résumé n°All-1
> Description d’une série de patients français suspectés d’avoir des IgE anti-alpha-gal > C. Richard (Vandœuvre-Lès-Nancy) - Résumé n°All-2

Communications courtes :
> Pertinence clinique de l’ Hev b 12, la protéine de transfert lipidique (LTP) du latex naturel (Hevea brasiliensis) > D. Ebo (Anvers) - Résumé n°All-3
> Production et caractérisation d’Amb a 11 mature, un nouvel allergène majeur du pollen d’ambroisie (Ambrosia artemisiifolia) avec une activité cystéine protéase > R. Groeme (Antony) - Résumé n°All-4
> Cosensibilisation à Alt a 1 et Act d 2 : une association fortuite ? > L. Garnier (Lyon)- Résumé n°All-5
> Tolérance de comprimés sublinguaux d’extraits allergéniques d’acariens au cours d’une étude en chambre d’exposition environnementale > M. Roux (Antony) - Résumé n°All-6
> Cas cliniques d’allergie au pollen de Cyprès : le syndrome Cyprès : le syndrome Cyprès / Agrume > P. Poncet (Paris) - Résumé n°All-7

PNEUMOLOGIE

Communications courtes :
> Altération de la capacité antioxydante totale et du taux plasmatique de MDA-TBARS chez des patients asthmatiques Tunisiens > Z. Tabka (Sousse) - Résumé n°Pneu-1
> Les clusters de l’asthme sévère : résultats d’une étude Tunisienne sur 51 patientes > B. Hamdi (Ariana) - Résumé n°Pneu-2

  • Modérateurs : F. Frédéric de Blay (Strasbourg), Y. Yann Massabie (Marseille)
All-3 Pertinence clinique de l’ Hev b 12, la protéine de transfert lipidique (LTP) du latex naturel (Hevea brasiliensis). All-4 Production et caractérisation d’Amb a 11 mature, un nouvel allergène majeur du pollen d’ambroisie (Ambrosia artemisiifolia) avec une activité cystéine protéase. Pneu-1 Altération de la capacité antioxydante totale et du taux plasmatique de MDA-TBARS chez des patients asthmatiques Tunisiens All-5 Cosensibilisation à Alt a 1 et Act d 2 : une association fortuite ? All-6 Tolérance de comprimés sublinguaux d’extraits allergéniques d’acariens au cours d’une étude en chambre d’exposition environnementale All-7 CAS CLINIQUES D’ALLERGIE AU POLLEN DE CYPRES: LE SYNDROME CYPRES / AGRUME. Pneu-2 Les clusters de l’asthme sévère : résultats d’une étude Tunisienne sur 51 patientes. All-1 Outils biologiques dans la pollinose aux Cupressaceae: extraits ou allergène, lequel choisir ? All-2 Description d’une série de patients français suspectés d’avoir des IgE anti-alpha-gal.
Atelier M-At7 14h30 > 18h00 EFR (enfant, adulte) perfectionnement Salle 332-3
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer 4 éléments de l’exploration fonctionnelle respiratoire orientant vers le diagnostic d’asthme
2. Citer 3 mesures complémentaires fournies par la pléthysmographie
3. Décrire 3 tests de réversibilité
4. Décrire 2 tests de provocation bronchique

Pré-requis : les participants ont une pratique de la spirométrie et souhaitent approfondir leurs connaissances.

  • Animateur-Organisateur : H. Hélène Simonis (Liège)
  • Expert Hospitalier : M-T. Mohammed-Tawfik El Fassy Fihry (Rabat)
EFR (enfant, adulte) perfectionnement Voir détails
Atelier M-At8 14h30 > 18h00 Dermatite atopique : choix des topiques Salle 311-2
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer au moins 2 critères de choix d'un soin lavant
2. Nommer au moins 2 critères de choix d'un émolient adapté à la peau d'atopique
3. Citer au moins 2 critères de choix d'un dermocorticoïde
4. Rédiger un plan d'action personnalisé

  • Animateur-Organisateur : M. Michel Anton (Nantes)
  • AS : S. Soualiho Ouattara (Abidjan)
  • Expert-ANAFORCAL : M. Michèle Debons (Nantes)
  • Expert-Hospitalier : C. Claire Bernier (Nantes)
  • Rapporteur : M. Mariam Kebe (Nouakchott)
Dermatite atopique : choix des topiques
Atelier M-At9 14h30 > 18h00 Place de l’allergologue dans la prise en charge des asthmes sévères Salle 313
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Définir l’asthme sévère
2. Préciser les phénotypes de l’asthme sévère
3. Lister les traitements spécifiques de l’asthme allergique sévère

  • Animateur-Organisateur : E. Eddy Citadelle (Pointe-à-Pitre)
  • Expert-ANAFORCAL : K. Kamila Sedkaoui (Toulouse)
  • Expert-Hospitalier : G. Gilles Devouassoux (Lyon)
  • Rapporteur : E-M. El Hadj-Malick Kane (Nouakchott)
Place de l’allergologue dans la prise en charge des asthmes sévères Voir détails
Atelier M-At10 14h30 > 18h00 Traitements inhalés : quelles molécules, quels dispositifs, pour quel âge ? Salle 330-1
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Lister les principaux critères de choix du dispositif d’inhalation
2. Adapter le traitement inhalé en fonction de la pathologie respiratoire du patient
3. Lister les critères de choix du traitement inhalé autres que médicaux
4. Rédiger un plan d’action personnalisé

  • Animateur-Organisateur : N. Nadia Mehiri (Tunis)
  • Expert-ANAFORCAL : A. Ali Ben Kheder (Tunis)
  • Expert-Hospitalier : T. Thierry Carvelli (Heusy)
  • Rapporteur : S. Serge Ade (Cotonou)
Traitements inhalés : quelles molécules, quels dispositifs, pour quel âge ? Voir détails
Atelier M-At11 14h30 > 18h00 Quiz dermatologique par l’image (adulte et enfant) Salle 334
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Lister 6 lésions cutanées élémentaires
2. Enumérer (pour une lésion donnée) les 6 éléments cliniques permettant d’orienter le diagnostic
3. Citer 4 données de l’interrogatoire orientant vers une étiologie allergique

  • Expert Hospitalier : A. Antoine Khoury (Epernay)
  • Expert-ANAFORCAL : I. Isabelle Henry-Daubas (Toulon)
Quiz dermatologique par l’image (adulte et enfant)
Atelier M-At12 14h30 > 18h00 Allergies alimentaires aux poissons, mollusques et crustacés Salle 336-7
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer les 5 principaux signes cliniques qui permettent d’évoquer une allergie au poisson
2. Citer 5 diagnostics différentiels à éliminer en cas de suspicion d’allergie au poisson
3. Lister les 5 cofacteurs dont la présence impose de rechercher une allergie aux crustacés
4. Indiquer les 3 formes natives sous lesquelles tester les crustacés

  • Animateur-Organisateur : D. Dominique Ortolan (Villejuif)
  • Expert-ANAFORCAL : S. Sophie Anrijs (Dion-Le-Mont)
  • Expert-Hospitalier : M. Martine Drouet (Angers)
  • Rapporteur : Z. Zhary Bachtarzi (Constantine)
Allergies alimentaires aux poissons, mollusques et crustacés Voir détails
Pause 16h00 > 16h30 Pause
Session plénière M20 16h30 > 18h00 La Pollinose en Chine et en France Salle 341
  • Modérateurs : G. Guanghui Liu (Wuhan), A. Anne Tsicopoulos (Lille)
16h30 Les pollinoses en Chine > R. Rongfei Zhu (Wuhan) 16h45 La physiopathologie des pollinoses > F. Frédéric de Blay (Strasbourg) 17h00 Les guidelines de la désensibilisation > P. Pascal Demoly (Montpellier) 17h15 La désensibilisation en Chine > J. Jing Li (Guangdong) 17h30 Les médicaments en Chine > Y. Ying Chengdu (Guangzhou)
Session plénière M19 16h30 > 18h00 Communications orales (3) Salle 351
ALIMENTS

Communications longues :
> Deux phénotypes d'allergie sévère à l’arachide provenant de la population de l’Etude MIRABEL > J. Just (Paris) - Résumé n°Ali-1
> Le syndrome d’entérocolite induite par les protéines alimentaires : une série française de 81 enfants > S. Blanc (Paris) - Résumé n°Ali-2
> Evaluation à 12 mois de l’induction de tolérance à l’arachide : l’expérience strasbourgeoise > A. Gherasim (Strasbourg) - Résumé n°Ali-3

Communications courtes :
> Allergie à l’arachide chez l’enfant méditerranéen: un profil complexe pour le diagnostic et le suivi > C. Agabriel (Marseille) - Résumé n°Ali-4
> Le syndrome de Lucie FREY : une entité spécifique en pédiatrie > S. Blanc (Nice) - Résumé n°Ali-5

IMMUNOLOGIE

Communications courtes :
> Facteurs modificateurs des angiœdèmes héréditaires à bradykinine (AOH) : différences selon le type d’angiœdème > F. Defendi (Grenoble) - Résumé n°Imm-1
> Le dosage des IgE spécifiques d’allergène à l’heure de l’accréditation EN ISO 15189: stratégie proposée par le réseau AllergoBioNet > A. Sarrat (Bordeaux) - Résumé n°Imm-2

ENVIRONNEMENT

Communication longue :
> Evolution des sensibilisations allergiques chez des consultants pour rhinite à 20 ans d'intervalle > D. Charpin (Marseille) - Résumé n°Env-1

  • Modérateurs : M. Martial Ouedraogo (Ouagadougou), C. Claude Ponvert (Paris), X. Xavier van der Brempt (Marche-en-Famenne)
Ali-4 Allergie à l’arachide chez l’enfant méditerranéen: un profil complexe pour le diagnostic et le suivi Ali-5 Le syndrome de Lucie FREY : une entité spécifique en pédiatrie Imm-1 Facteurs modificateurs des angiœdèmes héréditaires à bradykinine (AOH) : différences selon le type d’angiœdème Imm-2 Le dosage des IgE spécifiques d’allergène à l’heure de l’accréditation EN ISO 15189: stratégie proposée par le réseau AllergoBioNet Env-1 Evolution des sensibilisations allergiques chez des consultants pour rhinite à 20 ans d'intervalle Ali-1 Deux phénotypes d'allergie sévère à l’arachide provenant de la population de l’Etude MIRABEL. Ali-2 Le syndrome d’entérocolite induite par les protéines alimentaires : une série française de 81 enfants Ali-3 Evaluation à 12 mois de l’induction de tolérance à l’arachide : l’expérience strasbourgeoise
Session plénière M17 16h30 > 18h00 Controverses (1) Salle 352 AB
Pour ou contre ? Dans de nombreux domaines, l’état des connaissances ne permet pas de trancher définitivement mais plutôt d’orienter ou de reconsidérer une pratique ou encore d’entrevoir la cause ou la conséquence d’une situation. Ainsi, dans la mouvance de la théorie hygiéniste et plus récemment du microbiome, le mode de naissance pourrait agir sur le risque de développer un terrain propice aux allergies. Si la dermatite atopique parait, notamment dans sa forme précoce et sévère, liée à l’allergie alimentaire, ne pourrait-elle pas aussi être favorisée par le contact de la peau, carrefour immunitaire, avec les pneumallergènes ? Enfin, les maladies auto-immunes sont elles une contre indication de la désensibilisation ? Si oui, sur quoi repose t-elle ? Dans ces trois exemples, ne faut-il pas nuancer en fonction du contexte et du patient ? Nulle doute que cette session dans la diversité des thèmes abordés ouvrira des perspectives, clarifiera des positions, et permettra donc à chacun de progresser dans ses connaissances et sa pratique !
  • Modérateurs : H. Habib Douagui (Alger), B. Benoît Wallaert (Lille)
16h30 INT40 POUR - L’accouchement par césarienne influe-t-il sur le caractère allergique de l’enfant ? Voir détails > I. Isabella Annesi-Maesano (Paris) 16h30 INT41 CONTRE - L’accouchement par césarienne influe-t’il sur le caractère allergique de l’enfant ? Voir détails > G. Guy Dutau (Toulouse) 17h00 INT42 POUR - La dermatite atopique est un eczéma de contact aux pneumallergènes Voir détails > F. Franck Boralevi (Bordeaux) 17h00 INT43 CONTRE - La dermatite atopique est un eczéma de contact aux pneumallergènes > P. Pauline Pralong (Grenoble) 17h30 INT44 POUR - La désensibilisation est contre-indiquée en cas de maladie auto-immune Voir détails > P. Paul Rouzaire (Clermont-Ferrand) 17h30 INT45 CONTRE - La désensibilisation est contre-indiquée en cas de maladie auto-immune > F. Frédéric Bérard (Lyon)
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe Insectes Salle 311-2
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe TRAM Salle 313
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe Anaphylaxie Salle 332-3
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion GRETAA Salle 334
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe CIAB-SFA Salle 336-7
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 AG SYFAL Salle 341
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Rencontre Capacité / DESC Salle 351
jeudi jeudi 23 avril 2015
Session plénière J5 08h30 > 10h00 Actualités sur les réactions croisées médicamenteuses Salle 351
Pour prendre en charge un patient ayant une réaction allergique médicamenteuse, pour adapter vos batteries de tests cutanés et biologiques, pour choisir un médicament de substitution il est nécessaire de connaître les actualités les plus récentes sur les classifications chimiques des médicaments qui expliquent les réactions croisées. Durant cette session, classe par classe pour des produits ou médicaments souvent impliqués dans les réactions allergiques les données les plus récentes sur les allergies croisées parmi les bétalactamines, les autres antibiotiques et les produits de contraste iodés seront détaillées. Les conseils qui en découlent sur les modalités des tests, le choix de médicaments de substitution seront détaillés.
  • Modérateurs : J-M. Jean-Marc Devoisins (Cholet), M. Martine Drouet (Angers)
08h30 INT58 Betalactamines > B. Benoit Ben Said (Lyon) 09h00 INT59 Autres antibiotiques > J. Joëlle Birnbaum (Marseille) 09h30 INT60 Produits de contraste iodés > A. Annick Barbaud (Nancy)
Session plénière J6 08h30 > 10h00 Communications orales (4) Salle 353
THERAPEUTIQUES

Communication longue :
> Le comprimé d'immunothérapie sublinguale acariens SQ, est efficace dans le traitement de l'asthme allergique; résultats de l’essai de phase III MITRA > F. De Blay (Strasbourg) - Résumé n°The-1

Communications courtes :
> L’immunothérapie épicutanée (EPIT®) induit une protection contre l’anaphylaxie à d’autres allergènes > L. Mondoulet (Bagneux) - Résumé n°The-2
> Omalizumab et Urticaire Chronique Spontané : nécessité d'un traitement personnalisé > C. Mansard (Grenoble) - Résumé n°The-3
> L’interleukine-2 faible dose induit un contrôle de l’allergie alimentaire médié par les lymphocytes T régulateurs dans un modèle murin d’allergie à l’Ovalbumine > B. Bellier (Paris) - Résumé n°The-4
> Le comprimé d’immunothérapie sublinguale acariens SQ est efficace dans la rhinite allergique aux acariens : résultats de l’étude de phase III MERIT > P. Demoly (Montpellier) - Résumé n°The-5
> L'angio-œdème héréditaire avec inhibiteur C1 normal dans une cohorte française : caractéristiques cliniques et réaction au traitement à l'icatibant > I.Boccon-Gibod (Grenoble) - Résumé n°The-6

RECHERCHE

Communications courtes :
> Étude de la respiration mitochondriale des cellules mononuclées du sang périphérique après test de provocation nasal à l’allergène > S. Qi (Strasbourg) - Résumé n°Rech-1
> Manifestations locales au cours d'un processus systémique : modèle pathogénique de l’angioedème à bradykinine (AOBK) > C. Drouet (Grenoble) - Résumé n°Rech-2

DERMATOLOGIE

Communication courte :
> Dermatoses professionnelles des mains chez les coiffeurs > L. Bousquet-Rouanet (Boulogne-Billancourt) - Résumé n°Derm-1

  • Modérateurs : G. Guy Dutau (Toulouse), M. Monique Gouranton (Les Abymes), J. Joël Lévy (Marseille)
The-2 L’immunothérapie épicutanée (EPIT®) induit une protection contre l’anaphylaxie à d’autres allergènes The-3 Omalizumab et Urticaire Chronique Spontané : nécessité d'un traitement personnalisé The-4 L’interleukine-2 faible dose induit un contrôle de l’allergie alimentaire médié par les lymphocytes T régulateurs dans un modèle murin d’allergie à l’Ovalbumine. > B. Bertrand BELLIER (Paris) Rech-1 Étude de la respiration mitochondriale des cellules mononuclées du sang périphérique après test de provocation nasal à l’allergène The-5 Le comprimé d’immunothérapie sublinguale acariens SQ est efficace dans la rhinite allergique aux acariens : résultats de l’étude de phase III MERIT The-6 L'angio-oedème héréditaire avec inhibiteur C1 normal dans une cohorte française : caractéristiques cliniques et réaction au traitement à l'icatibant Derm-1 Dermatoses professionnelles des mains chez les coiffeurs. Rech-2 Manifestations locales au cours d'un processus systémique : modèle pathogénique de l’angioedème à bradykinine (AOBK) Aut-1 Uvulite vibratoire mimant un angioedème : à propos de 5 cas The-1 Le comprimé d'immunothérapie sublinguale acariens SQ, est efficace dans le traitement de l'asthme allergique; résultats de l’essai de phase III MITRA.
Atelier J-At2 08h30 > 11h00 Hypersensibilité aux laits et jus végétaux chez l’enfant Salle 311-2
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Décrire au moins 3 tableaux cliniques digestifs évocateurs d’hypersensibilité aux laits non IgE médiée
2. Lister les 3 critères diagnostiques d’hypersensibilité IgE médiée
3. Hiérarchiser les alternatives lactées en fonction de leur intérêt nutritionnel
4. Indiquer les modalités de réintroduction de l’aliment responsable

  • Animateur-Organisateur : L. Lucile Courvoisier (Oullins)
  • Expert-ANAFORCAL : S. Salima Atmani-Henry (Lyon)
  • Expert-Hospitalier : J-P. Jean-Pierre Olives (Toulouse)
  • Rapporteur : E. Evelyne Girodet (Bron)
Hypersensibilité aux laits et jus végétaux chez l’enfant Voir détails
Atelier J-At3 08h30 > 11h00 Les allergènes moléculaires dans notre pratique quotidienne Salle 313
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer 2 caractères qui distinguent un allergène « moléculaire » d’un allergène « classique »
2. Enumérer 4 familles d’allergènes moléculaires
3. Lister 4 domaines d’applications pratiques des allergènes moléculaires dans le diagnostic de l’allergie

  • Animateur-Organisateur : C. Claude Nonotte-Varly (La Valette-du-Var)
  • Expert-ANAFORCAL : R. Robert Gaussorgues (Montpellier)
  • Expert-Hospitalier : F. Françoise Bienvenu (Lyon)
  • Rapporteur : O. Oméga Raharison (Antananarivo)
Les allergènes moléculaires dans notre pratique quotidienne Voir détails
Atelier J-At4 08h30 > 11h00 Hypersensibilité retardée aux antibiotiques : CAT Salle 330-1
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer les principaux tableaux cliniques d’hypersensibilité retardée aux antibiotiques
2. Enumérer 4 éléments anasmnestiques nécessaires à l'orientation des explorations allergologiques
3. Décrire les différents tests réalisables pour explorer une hypersensibilité retardée et leurs indications
4. Définir la prise en charge en fonction des résultats des tests cutanés

  • Animateur-Organisateur : C. Christine Pasquet-Noualhaguet (Bois D’Arcy)
  • Expert-ANAFORCAL : P. Pauline Pralong (Grenoble)
  • Expert-Hospitalier : J. Julie Waton (Nancy)
  • Rapporteur : C-A. Claire-Antoinette Yapo-Crezoit (Abidjan)
Hypersensibilité retardée aux antibiotiques : CAT
Atelier J-At1 08h30 > 11h00 EFR (enfant, adulte) initiation Salle 332-3
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Enumérer 3 critères permettant d’apprécier la réalisation correcte d’une courbe débit-volume
2. Définir les 3 grands syndromes respiratoires à partir des paramètres fonctionnels
3. Citer 2 tests réalisables pour étayer le diagnostic d’asthme

  • Animateur-Organisateur : A. Abdelkader Attia (Oran)
  • Expert : P. Patrick Rufin (Paris)
EFR (enfant, adulte) initiation
Atelier J-At5 08h30 > 11h00 Toutes les pollinoses sont-elles similaires ? Du test cutané à l’ITA Salle 334
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer les principales pollinoses retrouvées en Europe
2. Citer 3 critères différenciant une allergie pollinique vraie d’une réaction de proximité à un pollen sur les différents continents
3. Citer 3 indications de l’immunothérapie allergènique dans les pollinoses
4. Etablir un protocole d’immunothérapie allergènique pré et co-saisonnier pour les pollinoses

  • Animateur-Organisateur : M. Michel Thiakane (Dakar)
  • Expert-ANAFORCAL : B. Béatrice Benabes (Amiens)
  • Expert-Hospitalier : H. Henriette Dhivert-Donnadieu (Montpellier)
  • Rapporteur : N. Nadia Benhalla-Hammouche (Alger)
Toutes les pollinoses sont-elles similaires ? Du test cutané à l’ITA Voir détails
Atelier J-At6 08h30 > 11h00 Allergènes moléculaires : prescriptions utiles et inutiles Salle 336-7
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer 5 avantages et 3 inconvénients des dosages des IgEs des allergènes moléculaires
2. Lister 5 allergènes moléculaires utiles en allergie respiratoire
3. Lister 8 allergènes moléculaires utiles en allergie alimentaire
4. Citer 2 bonnes et 2 mauvaises indications de recourir à une micropuce avec plusieurs composants moléculaires

  • Animateur-Organisateur : V. Véronique Lustgarten-Grillot (Nice)
  • Expert-ANAFORCAL : X. Xavier van der Brempt (Marche-en-Famenne)
  • Expert-Hospitalier : J. Joana Vitte (Marseille)
  • Rapporteur : M. Mohammed Boumediene (Larache)
Allergènes moléculaires : prescriptions utiles et inutiles
Pause 10h00 > 11h00 Visite commentée des affiches
Visite commentée des affiches
Session plénière J7 11h00 > 12h30 Conférence internationale du CFA Amphithéâtre Bordeaux
Le CFA fête ses dix ans, et accueille avec un grand plaisir pour sa traditionnelle conférence internationale deux leaders de premier plan qui chacun portent au plus haut niveau l’allergologie.
Sebastian Johnston est un des rares chercheurs en Europe qui s’est intéressé depuis des années maintenant à la physiopathologie des exacerbations dans l’asthme, avec la maitrise d’une recherche translationnelle d’excellence, allant des observations cliniques aux modèles animaux et cellulaires et revenant à l’expérimentation chez l’homme, avec de vrais modèles d’exacerbations virales chez l’homme.
Quant à Jean Bousquet, c’est évidemment un privilège de l’avoir avec nous, et il est probablement inutile de le présenter. Ancien président de la Société Française d’Allergologie, pionnier dans le domaine de de l’immunothérapie, il continue avec le talent qu’on lui connait à promouvoir à l’international l’excellence de l’allergologie Française et Francophone.

  • Modérateurs : J-P. Jean-Pol Dumur (Aix-en-Provence), A. Antoine Magnan (Nantes)
11h00 Remise du diplôme de capacité 2014 ; Remise des bourses de la SFA ; Remise du prix Richet-Portier 11h30 INT61 Asthma exacerbations: new insights > S. Sebastian Johnston (London) 12h00 INT62 Biologie des systèmes dans des cohortes d'enfants, le projet MeDALL > J. Jean Bousquet (Montpellier)
Session plénière J8 14h30 > 16h00 Allergie à l’arachide Salle 342 AB
L’allergie à l’arachide est devenue un problème de santé publique. L’allergologue est en première ligne dans le diagnostic, le traitement, la prévention. Les dernières années sont marquées par de formidables avancées dans la connaissance de l’arachide et de ses allergènes. De nouvelles stratégies de prise en charge sont proposées, notamment l’immunothérapie. Guérir d’une allergie à l’arachide est-il un objectif atteignable ? Empêcher la survenue d’une allergie à l’arachide dans un contexte à risque est-il possible ? Ces différents points seront abordés dans cette session, à l’aune des résultats des études et des recherches les plus récentes.
  • Modérateurs : L. Laure Couderc (Rouen), V. Valérie Liabeuf (Marseille), D-A. Dan-Aouta Maizoumbou (Niamey)
14h30 INT63 Avancée dans la connaissance des allergènes Voir détails > S. Sandrine Jacquenet (Vandoeuvre-lès-Nancy) 15h00 INT64 Peut-on prévenir les allergies à l’arachide ? Voir détails > G. Gidéon Lack (London) 15h30 INT65 Peut-on guérir d’une allergie à l’arachide ? Voir détails > M. Martine Drouet (Angers)
Session plénière J10 14h30 > 16h00 Actualités en Allergologie (2) Amphithéâtre Havane
Cette deuxième session d’actualités se propose de rapporter les découvertes les plus récentes dans le domaine de la dermatologie, de l’allergie alimentaire et de faire un point d’actualité sur les allergies médicamenteuses dont la connaissance est indispensable en pratique clinique.
  • Modérateurs : S. Sylvie Leroy (Nice), Z. Zouhaier Souissi (Tunis)
14h30 INT69 Dermatologie > A. Angèle Soria (Paris) 15h00 INT70 Allergie alimentaire  Voir détails > J-M. Jean-Marie Renaudin (Epinal) 15h00 INT71 Médicament Voir détails > F. Frédéric Bérard (Lyon)
Session plénière J12 14h30 > 16h00 Echanges internationaux Salle 351
Les œdèmes de la face sont des pathologies fréquemment retrouvées en allergologie.
Ces échanges internationaux, qui existent maintenant depuis plusieurs années, permettent à de jeunes allergologues engagés plutôt dans la voie universitaire de discuter selon leur expérience et selon les recommandations, le diagnostic et le traitement d’une pathologie donnée.
Cette session sera animée par Jérôme Laurent qui est un spécialiste reconnu des angio-œdèmes et elle permettra d’avoir une vision plus large de la prise en charge de cette pathologie si fréquente dans nos consultations.

Discussion d'un cas clinique : Œdème de la face

  • Modérateur : J. Jérôme Laurent (Bourg la Reine)
14h30 Expérience belge > A. Athina Van Gasse (Antwerp) 14h30 Expérience suisse > J. Julien Vionnet (Lausanne) 14h30 INT133 Expérience algérienne > D. Djamila Ouali (Alger) 14h30 INT134 Expérience française > C. Céline Lutz (Strasbourg) 14h30 INT135 Expérience marocaine > W. Wassil Gaddar (Casablanca) 14h30 INT136 Expérience luxembourgeoise > M. Martine Morisset (Luxembourg) 14h30 INT137 Expérience tunisienne > I. Inès Zaraa (Tunis)
Atelier J-AtC1 14h30 > 18h30 Techniques d’animation (atelier cadres) Salle 332-3
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Lister 6 techniques d’animation d’un atelier
2. Lister 4 méthodes d’animation
3. Mettre en application une technique choisie
4. Adapter une technique d’animation à un objectif donné

  • Animateur-Organisateur : N. Naïma Daoudi-Assad (Rabat)
  • Expert : J. Joël Lévy (Marseille)
Techniques d’animation (atelier cadres)
Atelier J-AtC2 14h30 > 18h30 Communication non verbale (atelier cadres) Salle 336-7
A l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Identifier les 3 principaux canaux de la communication et les 2 annexés ( V A K O G)
2. Repérer son canal dominant (V A K O G) afin d’utiliser aussi les autres canaux
3. Décrire et pratiquer au moins 3 techniques utiles de « ponctuation » non verbale

  • Animateur-Organisateur : V. Victor Bakonde Bakoe (Lomé)
  • Expert : F. François Wessel (Nantes)
Communication non verbale (atelier cadres) Voir détails
Réunion satellite RS 14h30 > 16h00 Conseil d’administration de l’ANAFORCAL Salle 353
Pause 16h00 > 16h30 Pause
Réunion satellite RS 16h30 > 17h30 Remise des prix des meilleurs posters et communications orales et assemblée générale de la SFA Salle 351
Réunion satellite RS 17h30 > 18h30 Assemblée générale de l'ANAFORCAL Salle 351
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe Allergie Alimentaire Salle 311-2
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe Allergènes Moléculaires Salle 313
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe SFPA Salle 330-1
Réunion satellite RS 18h30 > 19h00 Assemblée générale de la FFAL Salle 351
vendredi vendredi 24 avril 2015
Réunion satellite RS 07h00 > 08h30 Conseil d'administration du CICBAA Salle 353
Cours de perfectionnement S1 08h30 > 12h30 Séminaire pour les CMEI Salle 351