mardi, mardi 19 avril 2016
mercredi mercredi 20 avril 2016
Session plénière Ouverture 08h30 > 09h00 Ouverture du congrès Amphithéâtre Bordeaux
  • Orateurs : J-F. Jean-François Fontaine (Reims), A. Antoine Magnan (Nantes)
Atelier M-At1 09h00 > 12h30 EFR (enfant, adulte) initiation Salle 332-3
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Réaliser une spirométrie chez l’adulte et l’enfant
2. Lister les indications d’une spirométrie chez l’adulte et l’enfant.
3. Interpréter une courbe débit volume en évitant les pièges et les erreurs techniques
4. Décrire les particularités de la spirométrie de base dans les principales pathologies pédiatriques

  • Animateur-Organisateur : Z. Zouhaier Souissi (Tunis) Voir détails
  • Expert-ANAFORCAL : B. Béchir Louzir (Tunis)
  • Expert-Hospitalier : P. Pierrick Cros (Brest)
Atelier M-At2 09h00 > 12h30 Bonnes pratiques des tests cutanés en allergologie (prick, IDR, patch) Salle 311-2
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer 4 pathologies justifiant la pratique de prick tests, 2 justifiant la pratique d'IDR et 2 justifiant la pratique de patch tests
2. Lister 3 éléments pouvant faire contre-indiquer la pratique des tests cutanés
3. Énumérer 3 conditions à respecter pour une bonne interprétation des tests cutanés
4. Réaliser les prick Test, IDR et patch selon les règles de bonnes pratiques

  • Animateur-Organisateur : Y. Yacouba Toloba (Bamako) Voir détails
  • Expert-ANAFORCAL : I. Isabelle Henry-Daubas (Toulon)
  • Expert-Hospitalier : J-L. Jean-Luc Bourrain (Montpellier)
  • Rapporteur : M. Mounir MOUSLI (Bordj Bou Arreridj)
Atelier M-At3 09h00 > 12h30 Allergies alimentaires aux poissons, mollusques et crustacés Salle 313
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Énumérer les modes de préparation et de conservation de 6 produits natifs utiles au diagnostic par tests cutanés d’une allergie aux poissons, mollusques et crustacés.
2. Lister les intérêts et les limites des allergènes moléculaires disponibles actuellement pour le diagnostic des allergies aux poissons, mollusques et crustacés.
3. Citer les critères cliniques et biologiques autorisant la réintroduction en cas d’allergie aux poissons et/ou aux mollusques et/ou aux crustacés.

  • Animateur-Organisateur : C. Claude Nonotte-Varly (Toulon)
  • Expert-ANAFORCAL : A. Anne Broue-Chabbert (Toulouse)
  • Expert-Hospitalier : M. Martine Morisset (Luxembourg)
  • Rapporteur : M. Maxime Hosotte (Nancy)
Atelier M-At4 09h00 > 12h30 Hypersensibilité aux antibiotiques et réactions croisées Salle 330-1
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Identifier les classes d’antibiotiques et leur potentiel d’allergénicité.
2. Citer au sein de chaque classe d’antibiotiques les allergies croisées possibles.
3. Choisir les explorations allergologiques en fonction de la classe d’antibiotiques et de l’histoire clinique.
4. Concevoir une alternative en cas d’allergie à un antibiotique.

  • Animateur-Organisateur : D. Dominique Ortolan (Villejuif) Voir détails
  • Expert-ANAFORCAL : P. Pauline Pralong (Grenoble)
  • Expert-Hospitalier : F. Florence Hacard (Lyon)
  • Rapporteur : E-M. El Hadj-Malick Kane (Nouakchott)
Atelier M-At5 09h00 > 12h30 Allergie alimentaire aux viandes Salle 334
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer 3 allergènes pouvant être impliqués dans une allergie alimentaire aux viandes.
2. Citer 2 critères diagnostiques courants permettant d’affirmer une sensibilisation à l’alpha-Gal.
3. Citer 2 allergènes moléculaires présents dans les épithelia de chat pouvant expliquer des sensibilisations croisées en cas d’allergie alimentaire aux viandes.
4. Citer 2 groupes d’aliments contenant le résidu alpha-Gal, exceptés les viandes de mammifères non-primates.

  • Animateur-Organisateur : K. Kai Kassmann (Aix-en-Provence)
  • Expert-ANAFORCAL : V-M. Van-Maï Nguyen (Epinal)
  • Expert-Hospitalier : E. Etienne Beaudouin (Epinal)
  • Rapporteur : O. Oméga Raharison (Antananarivo)
Atelier M-At6 09h00 > 12h30 Choix et rédaction des documents à remettre au patient Salle 336-7
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Lister pour chacune des situations cliniques (allergie alimentaire, respiratoire, cutanée et venins) les 2 principaux documents à remettre au patient.
2. Citer au moins 3 objectifs que doivent remplir les documents remis au patient.
3. Identifier au moins 2 critères de qualité auxquels doivent répondre les documents remis au patient.

  • Animateur-Organisateur : J. James Le Sellin (Angers)
  • Expert-ANAFORCAL : V. Vanina Cordebar (Thionville)
  • Rapporteur : V. Victor Bakonde-Bakoe (Lomé)
Pause 10h30 > 11h00 Pause
Conf 10h30 > 12h00 Conférence de presse
Session plénière M5 11h00 > 12h30 Actualités en hypersensibilité médicamenteuse en 2016 Amphithéâtre Bordeaux
Tous les médicaments peuvent induire des réactions d’hypersensibilité (HS) immédiate et retardée. Cette session s’intéresse aux médicaments prescrits en gastro-entérologie, en cardiologie et en neurologie. C’est l’occasion de parler d’HS allergique/immunologique dues à des IgE, IgG ou lymphocytes T spécifiques de médicaments et d’HS non allergique, autrefois appelée intolérance et pseudo-allergie, dont les symptômes sont secondaires à l’activation de l’immunité innée.
  • Modérateurs : P. Pascal Demoly (Montpellier), J-P. Jean-Pierre Jacquier (Chambéry), X. Xavier van der Brempt (Waha)
11h00 Présentation ALPHO > P. Pascal Demoly (Montpellier) 11h05 INT53 En gastroentérologie > D. Delphine Staumont (Lille) 11h30 INT52 En cardiologie > C. Claudie Mouton-Faivre (Nancy) 12h00 INT54 En neurologie  > T-A. Tu-Ahn Duong (Créteil)
Communications orales M9 11h00 > 12h30 Communications orales (1) Salle 351
  • Modérateurs : A. Abdenour Benyounes (Alger), C. Claude Ponvert (Paris), I. Isabelle Sullerot (Sens)
11h00 Étude de l’impact de la présence d’allergènes associés ou non à des anticorps dans le lait maternel sur le développement d’allergie chez l’enfant > V. Valérie Verhasselt (Nice) 11h20 79 Conseil médical en environnement intérieur (CMEI) en Bourgogne : amélioration du risque allergénique de l’habitat et diminution de la consommation médicamenteuse chez 686 patients. > N. Nicolas DROIN (DIJON) 11h32 314 Rôle de l’habitat dans les symptômes de 315 patients asthmatiques et rhinitiques allergiques aux acariens > M. MARTINE Ott (Strasbourg) 11h40 29 Les mastocytes sont associés aux exacerbations et à l’éosinophilie bronchique dans l’asthme sévère de l’enfant. > G. Guillaume Lezmi (Paris) 11h52 46 Asthma-COPD Overlap Syndrome (ACOS) et BPCO « pure » : quelles différences ? > D. Denis Caillaud (Clermont-Ferrand) 12h04 51 Phénotypes respiratoires et allergiques de l’enfant : Etude ISAAC-II Guadeloupe > C. Chantal Raherison (Bordeaux) 12h12 247 Evolution de la sensibilisation cutanée aux pollens d’arbres en Tunisie > M. Mariem Triki (Marsa) 12h20 274 Le traitement par faibles doses de corticostéroïdes inhalés chez l’enfant asthmatique est-il possible ? > A. Anissa Berraies (Ariana)
Session plénière M12 14h30 > 16h00 Actualités en Allergologie (1) Salle 342AB
Cette première session d’actualités se propose de rapporter les découvertes les plus récentes dans le domaine des allergies ORL, des allergies de la peau et de faire un point d’actualité sur les nouvelles thérapeutiques en Allergologie dont la connaissance est nécessaire en pratique clinique.
  • Modérateurs : J-C. Jean-Charles Bonneau (Angers), J. Jérôme Laurent (Paris), K. Kampadilemba Ouoba (Ouagadougou)
14h30 INT95 ORL Voir détails > J. Justin Michel (Marseille) 15h00 INT130 Thérapeutique Voir détails > O. Olivier Le Rouzic (Lille) 15h30 INT46 Dermatologie Voir détails > S. Sébastien Barbarot (Nantes)
Communications orales M14 14h30 > 16h00 Communications orales (2) Salle 351
  • Modérateurs : C. Christine Bertin (Limoges), E. Evelyne Bloch-Morot (Boulogne-Billancourt), C. Cyrille Hoarau (Tours)
14h30 Study of the role of TSLP in atopic pathogenesis: from mouse models to cellular and molecular mechanisms > M. Mei Li (ILLKIRCH) 14h50 72 Distribution des seuils réactogènes pour l’allergie à la noix de cajou chez l’enfant > A. Amandine CHAUVEAU (Vandoeuvre Les Nancy) 15h02 33 Allergie aux allergènes alpha Gal en relation avec l'ingestion de fromage: à propos d'un cas > M. Martine Drouet (Angers) 15h10 84 Efficacité de l'immunothérapie orale à l'arachide : 141 patients suivis de 1 à plus de 3 ans > M. Maxime SEYNAVE (LILLE) 15h18 93 Anaphylaxie alimentaire à alpha-Gal : analyse des données du Réseau d'Allergo-Vigilance (RAV) > H. Hélène THOMAS (EPINAL) 15h26 62 Comparaison de la production d’O2- par l’éosinophile et les autres leucocytes après activation par le PMA > G. Guillaume Wacht (Strasbourg) 15h34 282 Choc anaphylactique et mitochondries 15h42 74 Identification dans le sang de patients allergiques aux pollens de graminées d'une signature moléculaire qui corrèle avec l’efficacité clinique de l’immunothérapie allergénique > L. LAURENT MASCARELL (ANTONY)
Atelier M-At7 14h30 > 18h00 EFR (enfant, adulte) perfectionnement Salle 332-3
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer les paramètres ventilatoires mesurables chez l'adulte et l'enfant
2. Pratiquer les 3 techniques disponibles pour mesurer les résistances des voies aériennes
3. Décrire les 2 principaux tests de réversibilité
4. Lister 3 mesures complémentaires apportées par la pléthysmographie
Pré-requis : les participants ont une pratique de la spirométrie et souhaitent approfondir leurs connaissances.

  • Animateur-Organisateur : N. Naïma Daoudi-Assad (Rabat) Voir détails
  • Expert-ANAFORCAL : X. Xavier van der Brempt (Waha)
  • Expert-Hospitalier : M. Michèle Berlioz-Baudoin (Monaco)
Atelier M-At8 14h30 > 18h00 Education thérapeutique chez l'enfant allergique en cabinet de ville (dermatite atopique, allergie alimentaire, asthme) Salle 311-2
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Enumérer au moins 3 informations à lire sur les étiquettes dans l’allergie alimentaire
2. Rédiger avec le patient un plan d’action de la crise d’asthme
3. Lister au moins 3 signes de corticophobie chez un patient dans la dermatite atopique
4. Rédiger une échelle visuelle analogique pour évaluer l’acquisition d’une compétence dans chaque pathologie.

  • Animateur-Organisateur : M. Michel Anton (Nantes)
  • Expert-ANAFORCAL : F. Françoise Le Pabic (Lorient)
  • Rapporteur : A. Audrey Bernède-Astruc (Lyon)
Atelier M-At9 14h30 > 18h00 Docteur, je suis allergique au gluten, au lactose... Salle 313
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer trois paramètres prouvant que les manifestations cliniques liées à l’ingestion de lactose relèvent d’un mécanisme non allergique .
2. Citer un test diagnostique confirmant un déficit fonctionnel en lactase .
3. Définir et classifier les mécanismes physiopathologiques des réactions liées au gluten/blé.

  • Animateur-Organisateur : D. Dominique Ortolan (Villejuif) Voir détails
  • Expert-ANAFORCAL : R. Raffaella Dainese-Plichon (Antibes)
  • Expert-Hospitalier : S. Stéphane Guez (Bordeaux)
  • Rapporteur : J. Jihane Ben Ammar (Tunis)
Atelier M-At10 14h30 > 18h00 Diversification alimentaire chez le nourrisson atopique Salle 330-1
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer les principaux besoins nutritionnels du nourrisson en fonction de l'âge
2. Énumérer les 4 principales recommandations pour la diversification alimentaire chez le nourrisson atopique
3. Citer les 3 erreurs les plus fréquemment commises lors de la diversification alimentaire chez le nourrisson atopique

  • Animateur-Organisateur : S. Said Ettair (Rabat)
  • Expert-ANAFORCAL : C. Chafiq Mahraoui (Rabat)
  • Expert-Hospitalier : R. Riad Hatahet (Forbach)
  • Rapporteur : N. Nadia Benhalla-Hammouche (Alger)
Atelier M-At11 14h30 > 18h00 Hypersensibilité aux anti-inflammatoires non stéroïdiens et au paracétamol : données nouvelles Salle 334
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer les mécanismes pouvant être en cause dans les réactions aux AINS et au paracétamol
2. Enumérer les principales manifestations cliniques d’hypersensibilité à ces médicaments
3. Lister les critères d’imputabilité d’une hypersensibilité immédiate allergique
4. Citer les indications des tests de réintroduction/provocation avec ces médicaments

  • Animateur-Organisateur : L. Laure Imbart (Font-Romeu)
  • Expert-ANAFORCAL : A. Anaïs Pipet (Nantes)
  • Expert-Hospitalier : C. Claude Ponvert (Paris)
  • Rapporteur : H. Hamidou Tahirou (Niamey)
Atelier M-At12 14h30 > 18h00 Induction de tolérance alimentaire chez l’enfant en pratique de ville Salle 336-7
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer 3 indications d’induction de tolérance à l’aliment chez l’enfant en pratique de ville.
2. Décrire les modalités pratiques de mise en place et de suivi d’un protocole d’induction de tolérance.
3. Citer 3 principaux critères de sécurité requis.

  • Animateur-Organisateur : Z. Zhary Bachtarzi (Constantine) Voir détails
  • Diététicienne : A. Anne Mouraux (Waterloo)
  • Expert-ANAFORCAL : E. Elena Bradatan (Namur)
  • Expert-Hospitalier : D. Dominique Sabouraud-Leclerc (Reims)
  • Rapporteur : C. Circée Sperduto (Bar-Le-Duc)
Pause 16h00 > 16h30 Pause
Session plénière M15 16h30 > 18h00 Prévention de l’allergie alimentaire Amphithéâtre Bordeaux
L'augmentation de la prévalence et de la sévérité des allergies alimentaires incite à trouver des réponses thérapeutiques. Le meilleur traitement restant la prévention, cette session propose une vue d'ensemble depuis les aspects fondamentaux de l'équilibre tolérance/allergie, en passant par les aspects épidémiologiques illustrés par les études de cohorte et jusqu'aux récentes stratégies de prévention primaire chez l'enfant.
  • Modérateurs : A. Antoine Deschildre (Lille), L. Lydie Guenard-Bilbault (Strasbourg), M. Michel Thiakane (Dakar-Fann)
16h30 INT25 Bases immunologiques de la tolérance orale > K. Karine Adel-Patient (Saclay) 17h00 INT28 Ce que les cohortes peuvent nous apprendre > B. Blandine de Lauzon (Villejuif) 17h30 INT114 Prévention primaire : exemple de l’arachide > G. Gidéon Lack (London)
Controverses M18 16h30 > 18h00 Controverses (1) Salle 352AB
La session des controverses est un incontournable du CFA, les participants goûtant les joutes oratoires qui mettent en confrontation des experts s'exprimant sur des sujets polémiques.
Dans quelles situations, et sous quelles modalités, faut-il contre-indiquer les curares chez les patients sensibilisés à la pholcodine ?
Le dosage de la tryptase est courant chez le patient allergique, faut-il la doser chez tous les patients allergiques ?
Enfin, l'urticaire peut revêtir de nombreuses formes, s'agit-il d'une maladie allergique ?
Gageons que sur toutes ces questions polémiques, la lumière sera faite au cours de cette session.

  • Modérateurs : S. Serge Ade (Cotonou), F. Françoise Bouteloup (Lyon), C. Catherine Neukirch (Paris)
16h30 INT108 POUR : Faut-il contre-indiquer les curares chez les patients sensibilisés à la pholcodine ? Voir détails > P-M. Paul-Michel Mertès (Strasbourg) 16h30 INT35 CONTRE : Faut-il contre-indiquer les curares chez les patients sensibilisés à la pholcodine ? Voir détails > C. Claudie Mouton-Faivre (Nancy) 17h00 INT110 POUR : Faut-il doser la tryptase chez tous les patients allergiques ? Voir détails > J. Joana Vitte (Marseille) 17h00 INT37 CONTRE : Faut-il doser la tryptase chez tous les patients allergiques ? Voir détails > D. Delphine Mariotte (Caen) 17h30 INT111 POUR : L’urticaire est une maladie allergique Voir détails > J-L. Jean-Luc Bourrain (Montpellier) 17h30 INT38 CONTRE : L’urticaire est une maladie allergique Voir détails > F. Florence Hacard (Lyon)
Communications orales M19 16h30 > 18h00 Communications orales (3) Salle 351
  • Modérateurs : R. Robert Gaussorgues (Montpellier), O. Omar Laraqui-Houssini (Casablanca), A-B. André-Bernard Tonnel (Lille)
16h30 Rôle de la Transglutaminase 2 (TG2) dans le remodelage épithélial et la fibrogenèse tissulaire dans l’asthme > S. Severine Letuve (Paris) 16h50 313 Efficacité du Méthotrexate versus ciclosporine dans la dermatite atopique modérée à sévère de l'adulte > C. Catherine Goujon (Lyon) 17h02 3 Bonne efficacité et tolérance du méthotrexate chez les patients adultes atteints de dermatite atopique modérée à sévère, en condition réelle de prescription > B. Benjamine Delcasso (Pierre-Bénite) 17h10 4 Évaluation de l'éducation thérapeutique dans l'urticaire chronique > C. Clemmie MARTIN (SAINT DIDIER AU MONT D'OR) 17h18 5 Angioedèmes acquis histaminiques idiopathiques: série rétrospective de 31 patients. > C. Charles Faisant (La Tronche) 17h26 6 Dermite de contact aux protéines d’asticot chez un pêcheur > F. Fanny BRAULT (Vandoeuvre) 17h34 7 Urticaire de contact à la Biseptine 17h42 61 Intérêt d’une consultation précoce en allergologie après une admission aux urgences pour suspicion d’anaphylaxie. > G. guillaume faviez (toulouse) 17h50 92 Pourquoi l’adrénaline est peu utilisée dans l’anaphylaxie chez l’enfant ? > G. Guillaume Pouessel (Roubaix)
Communications orales M20 16h30 > 18h00 Communications orales (4) Salle 341
  • Modérateurs : J-M. Jean-Marc Devoisins (Cholet), F. François Lavaud (Reims), F. Fatma Tritar (Tunis)
16h30 162 Origine moléculaire de l'allergie au lait de vache > B. Bernard Bihain (Vandoeuvre les Nancy) 16h42 233 Asp f 2, Asp f 4 et Asp f 6 mais non Asp f 1 peuvent contribuer à distinguer entre une sensibilisation anti-aspergillaire et une ABPA chez les patients mucoviscidosiques et asthmatiques. > T. THOMAS ROMAIN (Marseille) 16h54 284 Identification de l’Alpha amylase comme allergène du ver de farine chez des patients professionnellement exposés. > F. France Debaugnies (Bruxelles) 17h06 37 Un cas de maladie sérique attribué à un aéro-allergène > M-E. Marie-Elodie SARRE (ANGERS) 17h14 60 Apport de la protéomique à la connaissance des allergènes impliqués dans l’anaphylaxie induite par l’effort au blé. > S. Sandra Denery (Nantes) 17h22 147 Sensibilisation allergénique croisée entre criquets et arthropodes dans la communauté urbaine de Niamey > H. Hamidou Tahirou (Niamey) 17h30 248 Etude de la réactivité croisée entre les allergènes majeurs d’arachide Ara h 2 et Ara h 6 > S. Stephane Hazebrouck (Gif-sur-Yvette) 17h38 268 Sensibilisation Pru p 3 chez l’allergique à la pêche : apport du test d’activation des basophiles chez les patients avec IgE Pru p 3 indétectables > C. Caroline KLINGEBIEL (MARSEILLE)
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Rencontre Capacité/DESC Salle 351
  • Orateur : J. Jocelyne Just (Paris)
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 AG SYFAL Salle 341
  • Orateur : I. Isabelle Bossé (La Rochelle)
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe GRETAA Salle 334
  • Orateur : F. Françoise Le Pabic (Lorient)
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe Insectes Salle 311-2
  • Orateur : B. Bruno Girodet (Bron)
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe Biologie Salle 336-7
  • Orateur : H. Habib Chabane (Paris)
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe Psycho-Allergo Salle 330-1
  • Orateur : C. Christian Martens (Paris)
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe Allergies Moléculaires Salle 313
  • Orateur : C. Carine Metz-Favre (Strasbourg)
Réunion satellite RS 18h00 > 19h30 Réunion groupe Anaphylaxie Salle 332-3
  • Orateur : E. Etienne Beaudouin (Epinal)
jeudi jeudi 21 avril 2016
Session plénière J2 08h30 > 10h00 Nouveautés en allergie alimentaire Amphithéâtre Havane
La mondialisation conduit bien des gens, et surtout les allergiques, à se poser des questions sur le contenu de leur alimentation. La règlementation européenne et son étiquetage doivent de ce fait être connus du médecin pour le repérage des allergènes à des fins diagnostiques autant qu'à des fins de conseils préventifs.
Mais, par ailleurs, de plus en plus souvent nos patients essaient des saveurs et des modes alimentaires nouveaux, par curiosité ou pour préserver l'écologie, d'autres reviennent aussi vers les classiques voire les très anciens et nous voyons que certains allergiques prennent des risques pour le plaisir de leur palais. Dans tout cela que savons-nous des allergènes ?

  • Modérateurs : A. Abdelkader Attia (Oran), S. Sylvie Delaunay (Nouméa), V. Valérie Verhasselt (Nice)
08h30 INT62 Impact de la nouvelle législation européenne sur l’étiquetage des aliments Voir détails > P. Patricia Sergeant (Nancy) 09h00 INT85 Manger des insectes est-ce dangereux pour l’allergique ? Voir détails > X. Xavier van der Brempt (Waha) 09h30 INT41 Cru, grillé ou mijoté > M. Martine Morisset (Luxembourg)
Communications orales J6 08h30 > 10h00 Communications orales (5) Salle 353
  • Modérateurs : M-C. Marie-Chantal Carré-Faure (Tours), C. Cécile Chenivesse (Lille), E-M. El Hadj-Malick Kane (Nouakchott)
08h30 65 Réactions d’hypersensibilité immédiate per anesthésiques en France entre 2011 et 2012 : résultats de la 10ème enquête du GERAP > C. Charles TACQUARD (Strasbourg) 08h42 2 Peut-on classer les hypersensibilités médicamenteuses aux AINS chez les enfants? > M. Mathias COUSIN (Lille) 08h50 3 Intérêt de la répétition des tests pour le diagnostic des hypersensibilités immédiates allergiques (HSIA) au médicament > L. lea bottlaender (lyon) 08h58 4 Hypersensibilité immédiate aux quinolones : intérêt du test de provocation orale (TPO) à la ciprofloxacine > S. Sarah JILANI (Strasbourg) 09h06 5 Hypersensibilité immédiate allergique (HSIA) aux béta-lactamines : existe-t-il une corrélation entre le profil de réactivité croisée et la classification chimique des Béta-lactamines ? > F. Fanny DELCROIX (Pierre Bénite) 09h14 6 Hypersensibilité immédiate aux produits de contraste iodés : valeurs des tests cutanés et de la réintroduction de faibles doses de produits de contraste iodés > L. lucile SESE (PARIS) 09h22 7 Les réactions d’hypersensiblilté liées au traitement anti-tuberculeux par l’association de drogues fixes dans une population tunisienne > H. Hafaoua Daghfous (Ariana) 09h30 99 Troubles du sommeil chez des enfants souffrant d’allergie respiratoire aux acariens et débutant une immunothérapie allergénique sublinguale. Etude MORPHEE > B. Bénédicte BONNEFOY (SAINT LO) 09h36 100 Troubles du sommeil chez les patients adultes souffrant d’allergie respiratoire aux acariens et débutant une immunothérapie allergénique sublinguale. Etude MORPHEE. > B. Bénédicte BONNEFOY (SAINT LO) 09h42 168 Expérience en vie réelle (32 mois de suivi) de l'Omalizumab dans une cohorte française de patients atteints d'urticaire chronique
Session plénière J7 08h30 > 10h00 Actualités en Allergologie (2) Salle 351
Cette deuxième session d’actualités se propose de rapporter les découvertes les plus récentes dans le domaine des allergies professionnelles, de l’immunologie et des médicaments.
  • Modérateurs : N. Naïma Daoudi-Assad (Rabat), F. Florence Hacard (Lyon), D. Dominique Ortolan (Villejuif)
08h30 INT6 Allergie professionnelle Voir détails > O. Olivier Vandenplas (Yvoir) 09h00 INT61 Immunologie > C. Cyrille Hoarau (Tours) 09h30 INT89 Médicament Voir détails > B. Benoit Ben Said (Lyon)
Atelier J-At1 08h30 > 11h00 EFR (enfant, adulte) initiation Salle 332-3
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Réaliser une courbe débit volume
2. Reconnaître 3 critères d'acceptabilité d’une courbe débit-volume
3. Reconnaître 3 troubles ventilatoires observés à la spirométrie
4. Énumérer les critères permettant d'étayer le diagnostic d'asthme

  • Animateur-Organisateur : A. Abdel Karim Radoui (Oran)
  • Expert-ANAFORCAL : F. François Malaquin (Albi)
  • Expert-Hospitalier : P. Patrick Rufin (Paris)
Atelier J-At2 08h30 > 11h00 Induction de tolérance alimentaire chez l’enfant en pratique de ville Salle 311-2
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer quatre aliments pour lesquels une induction de tolérance en pratique de ville est possible
2. Enumérer les indications et contre-indications d'une induction de tolérance en pratique de ville
3. Préciser les précautions à prendre avant de commencer une induction de tolérance en pratique de ville
4. Préciser les modalités pratiques d'une induction de tolérance en pratique de ville pour chaque aliment

  • Animateur-Organisateur : N. Nathalie Goldstein (Avignon) Voir détails
  • Diététicienne : A. Anne Mouraux (Waterloo)
  • Expert-ANAFORCAL : J. Julia Picaud (Epinal)
  • Expert-Hospitalier : F. Fatma Tritar (Tunis)
  • Rapporteur : I. Isabelle Jacques (Bruxelles)
Atelier J-At3 08h30 > 11h00 Bonnes pratiques des tests cutanés en allergologie (prick, IDR, patchs) Salle 313
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Réaliser un prick-test selon les règles de bonne pratique
2. Réaliser une IDR selon les règles de bonne pratique
3. Réaliser un patch-test selon les règles de bonne pratique

  • Animateur-Organisateur : M. Martial Ouedraogo (Ouagadougou) Voir détails
  • Expert-ANAFORCAL : J-P. Jean-Pierre Jacquier (Chambéry)
  • Expert-Hospitalier : C. Claire Bernier (Nantes)
  • Rapporteur : K. Kadidia Tape-Karama (Abidjan)
Atelier J-At5 08h30 > 11h00 Album photo du dermato-allergologue Salle 334
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer 4 lésions élémentaires dont le diagnostic est difficile sur peau noire
2. Énumérer 3 indications de la Télémédecine en dermatologie
3. Lister au moins 4 dermatoses non allergiques pouvant simuler sur photo une éruption allergique

  • Animateur-Organisateur : M. Monique Gouranton (Les Abymes)
  • Expert-ANAFORCAL : M. Michel Castelain (Marseille)
  • Expert-Hospitalier : C. Claire Poreaux (Nancy)
  • Rapporteur : E. Evelyne Girodet (Lyon)
Atelier J-At6 08h30 > 11h00 Symptomatologies saisonnières : diagnostic et traitement Salle 336-7
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer 5 méthodes principales de diagnostic dans les allergies saisonnières
2. Lister 4 allergènes moléculaires majeurs marqueurs d’allergies saisonnières
3. Décrire les modalités et les indications de l’immunothérapie allergénique dans les allergies saisonnières
4. Citer les 2 principales classes thérapeutiques prescrites en phase aiguë dans les allergies saisonnières

  • Animateur-Organisateur : N. Nadine Masy (Halle)
  • Expert-ANAFORCAL : R. Rezaik Cheikh (Tunis)
  • Expert-Hospitalier : J-M. Jean-Marc Rame (Besançon)
  • Rapporteur : M. Merzac Gharnaout (Alger)
Visite 10h00 > 11h00 Visite commentée des affiches
Session plénière J8 11h00 > 12h30 Conférence internationale du CFA Amphithéâtre Bordeaux
  • Modérateurs : J-F. Jean-François Fontaine (Reims), A. Antoine Magnan (Nantes)
11h00 Remise du diplôme de capacité 2015 et du prix Richet-Portier 11h30 INT300 Prevention or potential therapies for food allergy > H. Hugh Sampson (New-York) 12h00 INT27 Causes de l’augmentation de la fréquence des maladies allergiques > J-F. Jean-François Bach (Paris)
Cours de perfectionnement CMEI 12h45 > 18h00 Séminaire pour les CMEI Salle 341
La Société Française d’Allergologie permet aux conseillers médicaux en environnement intérieur (CMEI) d’organiser leur formation continue dans le cadre du CFA.
Ce séminaire permet aux CMEI d’approfondir des thèmes ou de proposer des thématiques émergentes. Cela permet aussi d’échanger sur des visites atypiques et de faire l’assemblée générale ordinaire de l’association nationale des CMEI.
Ce séminaire s’adresse surtout aux CMEI, mais des paramédicaux peuvent y assister.

12h45 Accueil - Présentation du programme 12h50 Mise au point sur techniques de mesure des polluants chimiques > N. Nathalie Leclerc (Schiltigheim) 14h00 Point sur les appareils utilisés pour les visites à domicile 14h45 Acaritest, présentation de l'étude de validation > M. MARTINE Ott (Strasbourg) 15h20 Visite à domicile chez des patients appareillés par les prestataires d'oxygène, à propos d'un cas > N. NADINE Dupuy (Le Haillan) 16h15 Echanges - questions diverses 17h00 Assemblée générale des CMEI
Réunion satellite RS 14h30 > 16h00 CA ANAFORCAL Salle 353
  • Orateur : J-F. Jean-François Fontaine (Reims)
Atelier J-AtC1 14h30 > 18h00 Rôle des animateurs/organisateurs Salle 332-3
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Citer les 6 principales fonctions de l’Animateur
2. Décrire les phases préparatoires d’un atelier
3. Gérer un groupe de 20personnes avec l’appui de l’Expert

  • Animateur-Organisateur : K. Kampadilemba Ouoba (Ouagadougou)
  • Expert-ANAFORCAL : J. Joël Lévy (Marseille)
Atelier J-AtC2 14h30 > 18h00 La communication orale : des mots pour le dire Salle 336-7
À l'issue de cet atelier, les participants doivent être capables de :
1. Décrire au moins 4 clés pour améliorer la transmission du sens d’un message (le fond)
2. Citer au moins 5 clés pour améliorer le style et la clarté du discours (la forme)
3. Décrire et pratiquer au moins un outil de validation d’une communication

  • Animateur-Organisateur : A. Ali Ben Kheder (Tunis)
  • Expert-ANAFORCAL : F. François Wessel (Nantes)
Session plénière J10 14h30 > 16h00 Actualités francophones Salle 342AB
  • Modérateurs : E. Eddy Citadelle (Pointe-à-Pitre), H. Habib Douagui (Alger), G. Gabrielle Pauli (Strasbourg)
14h30 INT118 Profil clinique et prise en charge de la rhinite allergique au Maghreb Voir détails > R. Ridha Charfi (Tunis) 15h00 INT117 Prise en charge de l’urticaire chronique en Afrique et au Maghreb  Voir détails > R. Rachid Abdellaziz (Alger) 15h30 Communication orale sélectionnée 1 : Evaluation de la réactivité cutanée au sérum autologue au cours d'urticaire chronique spontané > C. CHI HIEU Chu (Hanoi) 15h40 Communication orale sélectionnée 2 : L'immunothérapie orale à l'arachide et/ou au fruits à coque : étude bénéfice/risque chez l'enfant > E. Elena Bradatan (Namur) 15h50 Communication orale sélectionnée 3 : Prise en charge de l'allergie aux venins d'hyménoptères : 10 ans d'expérience d'un service spécialisé d'Alger
Session plénière J13 14h30 > 16h00 Echanges internationaux Salle 351
Discussion d’un cas clinique : prise en charge de la kerato-conjonctivite allergique

Ces échanges internationaux, qui existent maintenant depuis plusieurs années, permettent de jeunes allergologues engagés plutôt dans la voie universitaire de discuter selon leur expérience et selon les recommandations, le diagnostic et le traitement d’une pathologie donnée.
Cette année, la prise en charge de la kérato-conjonctivite allergique sera abordée et les échanges seront animés par Jean-Luc Fauquert, ophtalmo-allergologue.

  • Modérateur : J-L. Jean-Luc Fauquert (Clermont-Ferrand)
Expérience algérienne > N. Noureddine Mazouz (Msila) Expérience belge > Z. Zsuzsanna Valyi (Bruxelles) Expérience française > C. Cécile Gallego Hiss (Saint-Etienne) Expérience marocaine > N-S. Nawel-Sophie Naji (Casablanca) Expérience africaine subsaharienne > H. Hamidou Tahirou (Niamey) Expérience tunisienne > S. Sonia Toujani (Tunis)
Pause 16h00 > 16h30 Pause
Réunion satellite RS 16h30 > 17h30 AG SFA Salle 351
  • Orateur : A. Antoine Magnan (Nantes)
Session plénière J15 16h30 > 18h00 Lait de chèvre, lait de brebis : nouveautés Amphithéâtre Havane
Session organisée par le groupe de travail GT2A

L’allergie au lait de brebis et de chèvre est une allergie de mauvais pronostic tant sur le plan du risque d’anaphylaxie, que de pronostic à long terme. Au cours de cette session, un observatoire français va nous permettre de mieux appréhender son histoire naturelle mais aussi d’aborder la prise en charge notamment en termes d’éviction et d’immunothérapie spécifique.

  • Modérateurs : N-S. Nawel-Sophie Naji (Casablanca), D. Dominique Sabouraud-Leclerc (Reims)
16h30 INT93 Observatoire lait de chèvre, lait de brebis > L. Laure Couderc (Rouen) 17h00 INT34 Contaminations : comment les dépister ? > H. Hervé Bernard (Saclay) 17h30 INT49 Devenir et prise en charge Voir détails > E. Etienne Bidat (Paris)