Sélectionnez les sessions auxquelles vous souhaitez assister en cliquant sur l'étoile concernée.
Vous pourrez alors :

  • Consulter votre programme en cliquant sur mon parcours
  • Exporter votre agenda vers votre calendrier
  • Sauvegarder dans votre espace d'inscrit votre parcours si vous êtes identifié via Programme > Agenda. Cliquez alors sur le bouton "Vous êtes inscrit".

 

mercredi, mercredi 26 avril 2017
M06 11h00 > 12h30 Traitement des allergies graves Amphi Bordeaux
Au cours de cette session, seront abordées les allergies alimentaires graves notamment à risque anaphylactique nécessitant une prise en charge particulière, symptomatique avec une éducation pour la mise en place de l’adrénaline, mais aussi induction de tolérance avec ou sans prémédication notamment par Anti IgE.
  • Modérateurs : A. Anne BROUE-CHABBERT (Toulouse), C. Charles DZVIGA (Saint-Etienne), N-S. Nawel-Sophie NAJI (Casablanca)
11h30 INT29 Place des anti-IgE > A. Antoine DESCHILDRE (Lille) 12h00 INT94 L’adrénaline dans l’urgence > C. Catherine MEININGER (Châteauroux)
M17 16h30 > 18h00 Controverses (1) Amphi Bordeaux
La session des controverses est un incontournable du CFA, les participants goûtant les joutes oratoires qui mettent en confrontation des experts s'exprimant sur des sujets polémiques.
Cette session fera la part belle au débat !

  • Modérateurs : F. Flore AMAT (Paris), M. Montserrat AGELL-PERELLO (Hyères), M. Majed BÉJI (Tunis)
16h30 INT81 POUR : Les inductions de tolérance médicamenteuses sont toujours immunologiques > C. Cyrille HOARAU (Tours) 16h30 INT113 CONTRE : Les inductions de tolérance médicamenteuses sont toujours immunologiques > B. Benoit BEN SAID (Lyon) 17h00 INT27 POUR : Les ITO alimentaires doivent toujours être initiées à l'hôpital > C. Christine SAUVAGE (Lille) 17h00 INT37 CONTRE : Les ITO alimentaires doivent toujours être initiées à l'hôpital > F. François PAYOT (Lyon) 17h30 INT110 CONTRE : La corticothérapie générale a sa place dans le traitement de l’urticaire > F. Frédéric BÉRARD (Lyon)
jeudi jeudi 27 avril 2017
J14 16h30 > 18h00 Hypersensibilités médicamenteuses graves : comment les reconnaître, les gérer ? Amphi Bordeaux
Dans cette session les signes de gravité d’un accident allergique seront rappelés afin de proposer une prise en charge adaptée à chaque présentation clinique en phase aiguë. Devant un exanthème maculo-papuleux il faut connaître les signes cliniques qui doivent mettre en alerte et faire évoquer un accident grave comme une nécrolyse épidermique toxique (syndrome de Lyell ou de Stevens Johnson), DRESS. Dans les suites de ces accidents un bilan allergologique peut être réalisé mais pour les réactions anaphylactiques, certaines molécules doivent être testée très diluée pour commencer les prick-tests et les IDR. Pour les toxidermies graves, certains tests comme les patch-tests peuvent être proposés avec une sensibilité dépendant de la toxidermie et de la molécule testée. La place des autres tests cutanés sera discutée. Une session pratique qui permettra d’aborder la prise en charge des accidents allergiques médicamenteux graves avec plus de sérénité.
  • Modérateurs : G. Gisèle KANNY (Vandoeuvre-Lès-Nancy), C. Charles DZVIGA (Saint-Etienne), Y. Youness EL GUEDDARI (Rabat)
16h30 INT44 Comment interprétez-vous la classification de Ring et Messmer ? > P. Pascal DEMOLY (Montpellier)
vendredi vendredi 28 avril 2017

Copyright © key4events - All rights reserved